L’égalité de genre écartée de la loi sur l’école: « ce n’est que partie remise ».

Barbara Pompili, députée écologiste, continuera son combat pour que la theorie du genre s’impose à l’école, convaincue qu’il faut travailler sur le sujet. Elle souhaite que les enfants puissent s’interroger dès la primaire sur les stéréotypes et proclame que « ce n’est que partie remise! » Elle compte bien continuer le combat à travers des associations qui porteront le débat dans les écoles.
D’ailleurs, Vincent Peillon a laissé les manettes à des structures militantes de la théorie du genre. Par divers canaux, le lobby LGBT (lesbiennes, gay, bi et trans) gagne de l’influence à l’école. Quant à SOS Homophobie, l’association vient de retrouver son agrément. Pour rappel, elle l’avait perdu car ses méthodes portaient atteinte aux convictions religieuses et philosophiques des élèves et de leurs parents.
Il s’agit plus que jamais de rester vigilants sur les mesures proposées et adoptées par le gouvernement qui a bien compris que le sujet était polémique. Ne nous laissons pas abuser par les mots et la rhétorique utilisés.
Lire l’article du Figaro.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s