CAMP DE VACANCES GENDER

Un camp de vacances pour réassigner les sexes, il fallait y penser…

Si vous avez eu des garçons ou si vous avez l’occasion d’en observer autour de vous, vous avez peut-être déjà constaté qu’il  leur arrivait de jouer à la poupée, de danser ou de se déguiser avec plaisir, au besoin en chaussant les escarpins de leur maman. Comme vous êtes une personne sensée, vous savez que ces comportements fréquents ne présagent en rien de la future orientation sexuelle de ces enfants.
Oui mais voilà, il y en a qui, aveuglés par une idéologie toxique et par une fâcheuse tendance à voir les persécutions et les inégalités partout, n’ont pas hésité à créer des « camps » pour ces enfants « non conformes » : on les y encourage à porter des robes et des chaussures à talons,  à se maquiller, bref à exprimer leur côté féminin sans souci du regard des autres. Ces camps sont supposés permettre à toute la famille de « baisser la garde » puisqu’ailleurs, les parents craignent le regard de la société qu’ils jugent désapprobateur.
Plutôt que d’apprendre à leurs fils à se défendre contre les remarques désagréables et les « intimidations », ils les enferment  résolument dans une identité transgenre, ils brouillent encore un peu plus les repères,  manipulent leur identité sexuelle avant même qu’elle soit réellement affirmée. Nous nous indignons régulièrement contre les pays qui exploitent le travail des enfants et ce, à juste titre, mais pouvons-nous encore nous permettre de faire la morale au monde entier alors que dans nos pays riches, nos élites désoeuvrées et dégénérées transforment les petits garçons en jouets sexuels, satisfaisant ainsi les lubies de quelques uns ? Ces camps existent aux Etats-Unis mais ne nous faisons aucune illusion : comme ils ont infiltré les universités, puis braqué l’ensemble des institutions européennes et françaises, les tenants de l’idéologie du genre auront tôt fait d’imposer des camps du même genre (si j’ose dire!) pour accueillir les familles sensibles aux arguments d’égalité et de reconnaissance des différences. Ah, les jolies colonies de vacances…
Pour découvrir l’article (en anglais) et le reportage photographique, cliquez ici :  http://www.slate.com/blogs/behold/2013/07/15/_you_are_you_looks_at_a_gender_nonconforming_camp_for_boys_photos.html

Publicités

3 réflexions sur “CAMP DE VACANCES GENDER

  1. Ces débilités passent par les universités… Les « intellectuels » sont donc infectés en priorité par la première ânerie à la mode qui passe, ce qui prouve qu’ils n’ont plus aucune défense immunitaire intellectuelle. Ils sont atteints de SIDA mental.

    Ils se croient, je ne sais si c’est à rire ou à pleurer, « non conformes »… En fait, justement, ce sont eux les premiers conformistes, se conformant sans la moindre résistance à la nouvelle idéologie funeste du temps, celle dont on ricanera dans 100 ans comme on ricane aujourd’hui des médecins de Molière. Le problème c’est qu’entre temps, une génération de zombies aura été reformatée à ce qu’attend le néolibéralisme pour avoir à disposition une masse de consommateurs abrutis qui soient en même temps une armée d’employés précaires dociles.

    • C’est sans doute pour ceci que la théorie du genre arrive en général par le biais des gouvernements dits progressistes et donc de gauche…. Ne serait-ce pas vous, qui, sur d’autres blogs, trolle de manière abjecte afin de mieux lancer des polémiques qui le sont tout autant par vos propos flous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s